© Orléans Triathlon Club 45. Créé avec Wix.com

January 6, 2019

Please reload

Recent Posts

Rentrée en fête 2019 !

10/08/2019

1/1
Please reload

Featured Posts

Dans la famille OTC45 je voudrais le coach!

March 17, 2016

Bonne pioche!

 

Si vous nous suivez sur Twitter, vous avez eu droit il y a quelques temps à une petite interview sympathique de notre président Richard.

Nous nous sommes dit que tant qu'à faire nous allions continuer à vous présenter les personnalités importantes de notre club et nous avons posé quelques questions à notre coach course à pied et vélo cette saison.

 

Il s'agit de Philippe (nous nous l'appelons Philou), il est adepte de la règle des trois T dont nous garderons bien le secret ici. Si vous le rencontrez un jour demandez lui de quoi il retourne :o)

 

Bref, sans plus attendre et sans aucune transition, découvrez qui est notre ami et coach :

 

 

 

OTC45 : Peux-tu te présenter en quelques mots?

Philou : Je suis né au siècle dernier, à une époque où nous n'étions pas si connectés que maintenant...il y avait du bon... et du moins bon."Légèrement" nostalgique des années 70 , à cette époque il y avait de la vraie musique, avec de vrais instruments et des musiciens pas mal barrés!!! de vraies motos qui ne freinaient pas et souvent en panne mais tellement belles...sinon 60 ans en 2017. Marié, une fille et depuis peu, une petite fille.

 

OTC45 : Le triathlon c'est venu comment?

Philou : Un petit passé de sportif avec du basket (que j'aime toujours ), de la course à pied,on disait du "cross" et du vélo (La Jeanne d'Arc en 91). Mon premier semi en 96, les Foulées d'Olivet en 1h 52'... En 2011 à Vienne en Val 1h 43'... Comme quoi !!!! En s'entraînant un peu... Après avoir pensé faire du triathlon dans les années 90, car je trouvais ce sport vraiment complet, j'ai du attendre 2010 pour commencer à pratiquer régulièrement. Vous n'êtes pas sans savoir que concilier la famille, le boulot et le sport, c'est compliqué.

Pour ne pas être " à la ramasse " avant de rejoindre l'OTC en 2011 je me suis entraîné 1 an dans mon coin. Premier Tri, le M de Nouâtre, j'ai nagé sans combi car je stressais trop à l'idée de retirer celle-ci (Je stresse toujours... ). Temps final 2 h 40' je suis content car pas dernier.Mais rien ne vaut l'ambiance d'un club, même sans trop d'entrainement, c'est plus facile, les anciens sont là pour dédramatiser lors des premiers triathlons...L'ambiance Otécienne avec juste ce qu'il faut de chambrage pour oublier le mauvais stress est souveraine.

 

OTC45 : Coach à l'OTC45, arbitre, athlète aguerri, quel implication! Qu'est-ce qui te donne envie de tout cela?

Philou : Je me suis investi dans le club car je m'y suis senti bien dès le départ et je suis disponible, retraité de la Poste après des années de bons et loyaux services en nuit. En devenant " B.F 5" et aide coach de Richard alors encadrant course à pied, la suite était logique, Richard devenant président du club, les rôles ont été redéfinis, à moi d'encadrer et motiver en course à pied les joyeux lurons et luronnes du groupe, tout va bien pour l'instant. Pour le vélo c'est la partie de notre sport qui est la plus technique, la plus délicate à mettre en oeuvre et la plus chronophage, es niveaux sont inégaux et c'est normal. L'arrivée de Fabien, futur BF5, facilitera les sorties. Chacun dans le groupe, apporte également son expérience, nous avons des sportifs qui viennent de la course à pied ou du vélo et leurs conseils sont toujours les bienvenus. L'arbitrage est venu de lui même, d'une part pour aider le club qui n'avait pas d'arbitre et également pour user et abuser de mon pouvoir pour mettre des cartons à ces triathlètes qui se la jouent champions du monde... Non je blague, je voulais voir l'autre coté du triathlon. Je ne suis pas déçu, c'est très intéressant et instructif. L'arbitre n'est pas que répressif, il informe, aide, dépanne le triathlète qui a oublié - de boucher son guidon - son casque, ses épingles....etc...etc... mettre à l'aise les novices qui arrivent en disant " c'est mon 1er tri ,que dois-je faire ?? ". Les revoir à l'arrivée avec un énorme sourire,étonnés de leur exploit est une récompense.Ils s'aguerriront les années suivantes. Mais ils auront souvent besoin qu'on les materne un peu, le triathlète est rapidement distrait, concentré sur sa course à venir et "enfermé dans sa bulle". Je ne pense pas être trop sévère en tant qu'arbitre, même si je suis capable de mettre des cartons, je privilégie le dialogue, Ce qui m'énerve le plus c'est les ententes plus ou moins tacites de certains qui jouent la gagne, toujours à la limite du drafting et qui attendent la CaP pour faire la différence. C'est ça aussi la compétition !!Tout le monde n'a pas l'esprit d'équité sportive de nos Otéciens...

 

OTC45 : Les triathlètes te connaissent un peu, ils savent que tu débordes d'humour (apprécié à sa juste valeur par tous les triathlètes de l'OTC :o)). Tu peux nous raconter une blague? :o)

Philou : vous l'aurez voulu....Pourquoi les pigeons roux ne savent-ils pas nager? Parce que les pigeons roux coulent....(Désolé..)

Vous avez échappé à ma  préférée....celle des randonneurs ,celui qui pète la forme et l'autre qui ne sent plus ses pieds...

 

OTC45 : Tes prochaines échéances sportives, c'est quoi?

Philou : Pas de gros rendez-vous sportifs en 2016. Je vais souffler un peu. En avril le marathon de Cheverny , je l'aime bien, il est de taille humaine et sans difficulté (sauf qu'il fait 42,195 kms ). Par contre en 2017 j'ai prévu de retourner à Embrun pour le mythique Embrunman. il n'est pas question que je reste sur mon échec de 2015!!! J'en profite pour passer un message : ce serait bien d'y aller à plusieurs...et il y a un M aussi. On en reparlera.

 

OTC45 : Un film culte? Une musique que tu pourrais écouter en boucle sans te lasser?

Philou : Film culte...aie aie c'est pas facile...Ocean's 11 ( + la B.O ) , Snatch ,O' Brother pour les plus récents et les Tati pour les plus vieux...sinon la liste serait trop longue. Musique que j'écouterai en boucle ?? Aucune...mais des coups de coeur, oui beaucoup. Je ne peux pas tout citer. Peut-être Lalo Shiffrin avec la B.O du film Bullit ( vous savez ? avec S.Mac Queen et la course poursuite avec la Mustang et la Dodge Charger ) et When the music's over des Doors... Je suis très J.R.B...(jazz rock blues) et non pas Jean René Bernaudeau !!

 

OTC45 : en tant que coach, tu es presque notre mentor... Si si :o) Tu as un message à faire passer aux triathlètes de l'OTC 45 voire même aux triathlètes qui liront tout cela?

Philou : Pas facile non plus,pour ne pas passer pour un vieux réac,qui se la joue " vieux sage à qui on ne la fait pas".Car j'apprends avec vous et vous me faites avancer aussi , un peu vite des fois !!!,. Pas de message à passer donc. Soyez vous -mêmes,ne vous fixez pas de limites,elles viendront naturellement. et en conclusion ....et bien j'espère continuer l'aventure avec vous quelques années encore.Ne pas mollir je dois.

 

 

Voilà vous en savez désormais un peu plus sur notre ami et coach Philippe.

Merci à toi Philippe d'avoir accepté de participer à cette exercie.

 

A bientôt pour la découverte d'une personnalité du club ;o)

 

la OTC45 Team :)

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags